mercredi 19 septembre 2018
Accueil / Musique / Actualités / Roga Roga : Un concert sous haute surveillance au palais de congrès ce Samedi.

Roga Roga : Un concert sous haute surveillance au palais de congrès ce Samedi.

Menacé d’annulation, le concert de l’artiste congolais Roga Roga aura bien lieu ce samedi soir au palais des congrès à Montreuil, mais sous haute surveillance.

Chantera, chantera pas ? C’était l’interrogation qui planait au-dessus du concert de l’artiste congolais Roga Roga, d’abord programmé au Bataclan, puis au Palais des Congrès Paris-Est de Montreuil. Finalement, la représentation aura bien lieu, à Montreuil, dès 19 heures, et jusqu’à minuit, sous haute surveillance.

Le doute sur la tenue de ce concert planait à la suite de nombreuses menaces reçues par le propriétaire du Palais des Congrès, Robert Harroch, et même par certains Montreuillois, qui ont eu la surprise de trouver des lettres anonymes au ton intimidant dans leur boîte aux lettres.

Des lettres de menaces

« J’ai reçu une lettre de menaces de violences par mail concernant le concert de Roga Roga, accompagnée d’une photo d’une personne, revolver en main. J’y ai répondu, affirmant que j’allais déposer plainte », confie Robert Harroch, le propriétaire du palais des congrès, qui a été assailli de coups de fil véhéments. Ces menaces, dont certaines font mention de violences, voire de mort, sont l’œuvre d’activistes congolais, appelés les « Combattants ».

Ces derniers s’opposent à toute représentation artistique de chanteurs congolais, qu’ils accusent de faire passer des messages en faveur du président de la République du Congo (RDC) Denis Sassou-Nguesso à travers leurs chansons.

Un important dispositif de sécurité déployé

Face aux menaces, le président du Palais des Congrès a sollicité les élus, les forces de l’ordre, les représentants de la préfecture et du chanteur vendredi matin, pour décider de la tenue ou non du concert de ce samedi soir. Après plus de trois heures de discussions, la décision a été prise de maintenir l’événement.

« J’ai tenté de faire annuler ce concert, par peur pour le public. En face, le manager de Roga Roga était catégorique, et voulait que ce concert ait lieu », explique Robert Harroch. « Il n’y a aucune raison d’annuler le concert. Par précaution, un dispositif important de sécurité sera déployé, mais il n’y a aucune inquiétude à avoir », assure Bertrand Bebert Etou, manager de Roga Roga.

En effet, durant cette longue réunion, plusieurs mesures de sécurité ont été conclues. « D’abord, nous avons changé de salle de représentation dans le Palais des Congrès, explique Robert Harroch. On a choisi une salle dont l’accès se fait par la rue Marcel-Dufriche, qu’on va privatiser. Ce qu’on ne pouvait pas faire avec la rue de Paris, par où le public aurait dû passer initialement. »

De son côté, « le producteur de Roga Roga a fait appel à une agence de sécurité qui déploiera une trentaine d’agents et deux maîtres-chiens, en plus des dix agents dont quatre agents incendie que nous possédons », explique le président du Palais des Congrès. En plus de ce dispositif, de nombreux policiers seront déployés dès le début de journée, pour assurer et veiller à la sécurité des lieux.

Du Bataclan à Montreuil

A l’origine, c’est au Bataclan à Paris (XIe) que Roga Roga devait se produire samedi soir. Mais la salle de spectacle baissait le rideau trop tôt pour le chanteur. « On nous a dit que le concert devait être terminé à 22 heures. Roga Roga, lui, voulait chanter jusqu’au bout de la nuit ! », confie Bertrand Bebert Etou, son manager. L’artiste congolais a alors préféré annuler, désireux de faire durer son concert jusqu’aux alentours de minuit. L’artiste congolais s’est donc tourné vers le Palais des Congrès Paris-Est de Montreuil, où il sera bien en représentation de 19 heures à minuit.

 

Source: @leparisien

A Propos Obosso TV

Obosso TV
Dans un domaine contrôlé par des majors, la chaîne Africaine Obosso TV veut créer sa place et s'attend à bien surprendre tout le monde. Télécharger l'application depuis ITUNES STORE. Obosso TV est une chaîne créée par des Africains pour le monde.

Commentaire