mercredi 17 octobre 2018
Accueil / Video / Rokhaya Diallo aux Nations Unies contre l’esclavage des noirs dans le monde.
Intervention de Rokhaya Diallo aux Nations Unies : sort des mi...

A l'occasion de la journée mondiale des droits humains, je partage avec vous - à travers ma récente intervention aux Nations Unies dans le cadre de la Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine à l'ONU à Genève - mes inquiétudes et préoccupations quant à la condition des personnes victimes de racisme dans le monde. A cette occasion, j'ai notamment évoqué le décès, depuis l'an 2000, de 30 000 migrant.e.s qui ont tenté de gagner les côtes européennes, les viols et agressions sexuelles systématiquement subies par ses femmes migrantes, les 400 dollars qui suffisent aujourd'hui à acheter un homme noir et le réduire à l'esclavage ou encore toutes les violences policières qui ont mené de trop nombreuses personnes - majoritairement des citoyens d'ascendance africaine- à la mort. Un constat alarmant : il est temps que cela change. #ONU #unitednations #activistes #droits #humains #racisme #racismeinstitutionnel #racismedetat #discrimination #migrants #morts #violencespolicières #violences #viols #agressionssexuelles #femmes #esclavage #crimecontrelhumanité #liberté #droitshumains #citoyensdumonde

Publié par Rokhaya Diallo sur dimanche 10 décembre 2017

Rokhaya Diallo aux Nations Unies contre l’esclavage des noirs dans le monde.

A l’occasion de la journée mondiale des droits humains, je partage avec vous – à travers ma récente intervention aux Nations Unies dans le cadre de la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine à l’ONU à Genève – mes inquiétudes et préoccupations quant à la condition des personnes victimes de racisme dans le monde. A cette occasion, j’ai notamment évoqué le décès, depuis l’an 2000, de 30 000 migrant.e.s qui ont tenté de gagner les côtes européennes, les viols et agressions sexuelles systématiquement subies par ses femmes migrantes, les 400 dollars qui suffisent aujourd’hui à acheter un homme noir et le réduire à l’esclavage ou encore toutes les violences policières qui ont mené de trop nombreuses personnes – majoritairement des citoyens d’ascendance africaine- à la mort. Un constat alarmant : il est temps que cela change. #ONU #unitednations #activistes #droits #humains #racisme #racismeinstitutionnel #racismedetat #discrimination #migrants #morts #violencespolicières #violences #viols #agressionssexuelles #femmes #esclavage #crimecontrelhumanité #liberté #droitshumains #citoyensdumonde

 

source: Facebook Rokhaya Diallo

A Propos La Rédaction

Commentaire