lundi 24 juin 2019
Accueil / La Une / Phénomène NOIRABE : Ces enfants de la diaspora qui renient leurs origines.

Phénomène NOIRABE : Ces enfants de la diaspora qui renient leurs origines.

Vous l’entendez partout depuis un moment. Mais c’est lors de la marche anti esclavage lancer par l’animateur Claudy SIAR Samedi 18 Novembre 2017 que nous avons vu l’ampleur et la portée de ce phénomène.

Le noirabe est à l’origine un terme péjoratif composé d’un mélange du NOIR et de l’ARABE. C’est un comportement. Ce mot est utilisé pour critiquer les noirs qui font tout comme les Arabes. l’attitude des noirs sub sahariens qui se sentent plus Arabes que Noir se manifeste de plus en plus dans le quotidien de la jeunesse noir de la banlieue.

Ce comportement est très dense dans le milieu religieux.

Récemment, une vague de noirabe occupait les rues de paris pour manifester pour la « Palestine ». Et pourtant aucun de ces individus n’a été vu au devant de la scene pour la marche contre l’esclavage en Libye.

Il appartient à une mouvance religieuse. Il écarte ainsi l’appartenance à une culture. Il n’a de repère que son lieu de culte et prend pour acquis les informations qui lui sont enseignés. Sa fragilité est tel qu’il est le premier à se jeter sous la bombe pour servir ces dogma. Il est entouré de ROYA (« FRERE » en arabe).

 

Il est le premier bourreau des Africains noirs.

Toujours premier à réagir dans les réseaux sociaux pour dénoncer et critique les noirs lorsque ceux-ci s’expriment au sujet de la religion musulmane ou des Maghrébins. Il vous suffit de regarder les status Facebook, Youtube, twitter ou certains noirabe se lancent à coeur joie dans la conscientisation sans compréhension.

Le noirabe est virulent et possède très peu de vocabulaire. Pour lui, vous avez tort et c’est comme ça. Quoi que vous fassiez, vous avez tort de l’avoir pensé et de l’avoir fait.

Afin de prévenir de cette maladie, une cellule de dégrisement est mise en place par le collectif « SAUVEZ LE NOIRABE« . Ce mouvement qui se veut discret n’est accessible pour l’instant que par ce site. Vous laissez vos coordonnées et ils prendront contact avec vous.

Parce que beaucoup se perdent qu’il faut être encore plus solidaire.Le travail ne doit pas s’arrêter.

 

 

A Propos La Rédaction

Commentaire