samedi 23 mars 2019
Accueil / International / BET Awards : Un discour très éloquent de Jesse Williams

BET Awards : Un discour très éloquent de Jesse Williams

L’artiste JESSE WILLIAMS a fait un discours très éloquent lors de la remise de prix aux BETAWARDS le 26 juillet 2016. Ci-dessou le discour intégral en Français.

« Ce prix n’est pas pour moi, Ceci est pour les vrais organisateurs dans tout le pays, l’activiste, les avocats des droits civiques, des parents en difficulté, les familles, les enseignants, les étudiants qui se rendent compte qu’un système construit pour diviser, appauvrir et nous détruire ne peux pas se maintenir si nous lui faisons face. c’est comme une base mathématique: plus nous en apprenons sur qui nous sommes et comment nous sommes arrivés ici plus nous nous mobiliserons.

Ce prix est aussi pour les femmes noires en particulier, qui ont passé leur vie à nourrir tout le monde avant elles mêmes, nous pouvons et nous ferons mieux pour vous.

Maintenant, ce que nous avons fait a été de voir les données et nous savons que la police à sue gérer, en quelque sorte désamorcer, désarmer et ne pas tuer les blancs de manière systématique. Alors qu’est-ce qui va se passer est que nous allons avoir des droits égaux et la justice dans notre propre pays ou nous allons restructurer leur fonction et la nôtre.

J’ai encore plus à dire. Hier, aurait été le 14e anniversaire de la jeune Tamir riz donc je ne veux plus entendre parler des avancements que nous avons faits lorsqu’un fonctionnaire peut tirer sur un enfant de 12 ans, seul dans un parc en pleine lumière du jour, le tuant à la télévision, puis rentrer tranquillement à la maison pour se faire un sandwich. Dites à Rekia Boyd comment il est tellement mieux de vivre en 2012 qu’en 1612 ou 1712. Dites le à Eric Garner, Sandra Bland.

La chose est cependant, nous tous ici gagnons de l’argent, ce qui seul ne va pas arrêter cela. Consacrer nos vies à gagner de l’argent juste pour directement le redonner en s’achetant des produits de marques pour mettre le nom de quelqu’un sur notre corps – quand nous avons passé des siècles à prier avec des corps marqués ( au fer rouge du nom de quelqu’un), et aujourd’hui nous prions de nous faire payer pour porter des marques sur ces mêmes corps?

Il n’y a eu aucune guerre que nous n’avons pas combattu et sommes mort en premiere ligne. Il n’y a pas de travail, que nous avons pas fait, il n’y a pas de taxes qu’ils nous ont imposés et que nous n’avons pas payés en totalité. Mais la liberté est toujours conditionnelle ici. «Vous êtes libre!», Ils n’arrêtent pas de nous dire. Mais elle serait encore en vie si elle n’a pas agi de façon aussi … libre. Maintenant, la liberté est toujours à venir dans l’au-delà, mais l’au-delà est un biz: Nous la voulons maintenant.

Disons nous maintenant clairement les choses. Le fardeau de l’opprimé n’est pas de réconforter l’observateur – ce n’est pas notre travail, faut arrêter avec tout cela. Si vous avez à critiquer notre résistance, vous feriez mieux d’avoir une preuve de vos agissement contre l’oppression dont nous sommes victimes.

Si vous avez aucun intérêt à l’égalité des droits des Noirs alors gardez vos suggestions pour vous: assaillez-vous.

Nous flottons ce pays à crédit depuis des siècles, et nous avons terminé de regarder et d’attendre alors que cette invention appelée blancheur use et abuse de nous, enterrant les Noirs hors de la vue et de l’esprit alors qu’elle pompe notre culture, nos dollars, notre divertissement comme du pétrole – l’or noir! – Ghettoïser et avilissant nos créations tout en les volant, embourgeoisant notre génie, puis nous essaye comme costumes avant de jeter notre corps comme pelures de fruits étranges.

Se n’est pas parce que nous sommes magique que nous ne sommes pas réel.

Je vous remercie.« 

A Propos La Rédaction

Commentaire