dimanche 15 septembre 2019
Accueil / La Une / Les Origines du Poisson d’Avril

Les Origines du Poisson d’Avril

On date traditionnellement son apparition en 1564, l’année où Charles IX imposa à l’ensemble du royaume de France la date du 1er Janvier comme premier jour de l’année au détriment du… 1er Avril charles (Pour être tout à fait exact, l’année commençait aux alentours du 1er Avril, et non pas le 1er Avril précisément, le 1er Avril a été gardé à titre, de symbole.). Le 1er Avril est donc, en réaction à la décision du roi, une réponse de ses sujets conservateurs, qui décidèrent en ce premier jour d’Avril de se remettre de faux cadeaux et se jouer les uns les autres des tours pendables.

Si l’apparition de la date est à peu près claire, l’origine exacte de l’utilisation d’un poisson reste obscure, plusieurs tentatives d’explication sont données :

• Certains y voient une référence à l’ichthus chrétien, le premier symbole de ce qui n’était alors qu’une secte juive, le poisson formé de deux arcs de cercle. ichtus
• D’autre le signe zodiacal des Poissons le dernier signe de l’Hiver.
• Le prolongement de la période du carême où il n’était permis de manger que du poisson.
• Toutes ces raisons se confondant en plus avec les usages du Carnaval.
Cette coutume de faire des plaisanteries s’est répandue dans de nombreux pays, bien que le poisson ne soit pas toujours exporté en même temps :
• les Britanniques ont conservé leur April Fool’s Day (certains Écossais parlent aussi de Gowk ou de Cuckoo)
• les Allemands ont leur Aprilscherz
• en plus de la France, cette coutume existe aussi aux Pays-Bas, en Belgique, au Canada, en Italie, aux États-Unis, en Suisse ou même au Japon.


Quelques histoires du mois d’Avril.

La tour Eiffel déménage !
Le Parisien a laissé pantelant ses lecteurs, lorsqu’en 1986 il se fit l’ écho d’un accord de eiffelDémantèlement de la Tour Eiffel. Notre symbole national devait être reconstruit au sein d’Euro Disney. A l’endroit où se tenait la tour Eiffel devait être érigé un stade contenant 35 000 places, en vue des Olympiades de 1992.

Des archéologues ont retrouvé le village d’Astérix.
En 1993 The Independent un journal londonien annonce la découverte par des archéologues du village d’Astérix, vieux de 3000 ans. Le village était prétendument situé dans Le Yaudet prêt de Lannion dans le département des Côtes-d’Armor, presque exactement là où René Goscinny l’avait placé dans la bande dessinée. L’expédition archéologique était codirigée par le Professeur Barry Cunliffe de l’université d’Oxford et par le Docteur Patrick Gallioude de l’université de Brest. L’équipe fictive avait réussi à prouver que le petit village n’avait jamais été occupé par Rome. Ils firent aussi la découverte surprenante d’une pièce celte frappée à l’image d’un sanglier (la nourriture favorite d’Obélix) ainsi qu’une très nombreuse collection d’étranges menhirs datés de l’age de fer de « la taille préférée de l’invincible Obélix… »

 

A Propos La Rédaction

Commentaire