mardi 21 mai 2019
Accueil / La Une / Joseph N’Diaye – Un témoignage émouvant sur l’exclavage

Joseph N’Diaye – Un témoignage émouvant sur l’exclavage

Interview de Joseph N’DIAYE, conservateur de la Maison des esclaves de Gorée, au Sénégal, qui publie un livre historique sur l’esclavage des africains « Il fut un jour à Gorée » chez Michel Lafon. A propos de la tentative de faire passer une loi rappelant le rôle positif de la colonisation, il affirme que la colonisation comme l’esclavage aboutissent à l’exploitation d’une race par une autre et n’ont rien de positif.

Joseph N’DIAYE rappelle son passé militaire au service de la France comme tirailleur sénégalais pendant la seconde guerre mondiale, puis dans les paras avec Bigeard au Vietnam. Sa pension d’ancien-combattant et huit fois moins élevée que celle d’un français. Images d’archive INA

Institut National de l’Audiovisuel


Quelques vidéos très éloquente qui illustre la volonté de la France et des Français de ne pas indemnisé ce crime contre l’humanité qui est l’esclavage.


BONJOUR yuxacve il y a 3 semaines (modifié)
Cela ne sert à rien de demander des réparations à une nation qui en 2015 continue encore à nous dépouiller et nous spolier jusqu’à la moelle. Si l’idée d’une réparation leur est inconcevable, c’est tout simplement parce qu’il n’ont pas fini leur entreprise de spoliation envers le peuple Noir . En même temps qu’ils pillent et dévalisent l’Afrique, pour se dédouaner ces charognards trouvent encore le moyen de nous imposer des dettes sorti tout droit de leur fantasmes. On pille, on spolie, on dévalise un continent tout en lui créant des dettes fictives; Avec tout ceci vous comprendrez bien que la question des réparations pour des crimes commis dans le passé reste superflu et vide de sens étant donné qu’ils continuent à perpétrer ces crimes dans le présent mais de manière beaucoup plus subtile. Le jour où ils cesseront de falsifier l’histoire du peuple Noir en l’alimentant de thèses saugrenu du style » l’esclavage et la colonisation ont apporté la civilisation à l’Afrique », notamment avouer qu’avant leur arrivée les Africains possédaient déjà une civilisation, une organisation politique et sociétal qui n’avait rien à envier aux société européenne et que leur déferlement en Afrique n’a fait qu’enclencher ce long processus de déshumanisation de la race Noire. le jour où ces parfaits petits falsificateurs avoueront qu’ils ont détruits touts nos grands royaumes et éléments de civilisation tels que les grands château forts Africain( empire Kongo, empire Monomatopa, empire du Ghana…) de façon à ne laisser aucune trace de ces grandes civilisations . ou bien lorsqu’ils ne les détruisent pas ils se les approprient comme ils se sont appropriés la civilisation de l’Egypte pharaonique, matrice de toute les civilisations en ce bas monde. Le jour ils apporteront enfin des preuves probantes que les Africains se sont vendus entre eux: si s’était si facile que cela de se procurer des esclaves comment expliquer alors que ces barbares s’armaient de canons lourds et de toute une artillerie lorsqu’ils débarquaient en Afrique? Comment expliquer que dans les cahiers de bord des négriers on ne trouve aucun témoignage de ces rois Africains qui vendaient leur sujets, en l’occurrence on trouve une multitude de témoignages sur la capture d’esclaves.

Le jour où ces parfaits petit falsificateurs avoueront dans leurs ouvrages truffés de mensonges et de falsifications historiques que ces négriers ont été confrontés à une résistance Africaine telle que celle des guerrières Ashanti, celle de la reine nzingha, celle de shaka zulu..raison pour laquelle il leur a fallut s’armer de canons lourds pour faire face à cette force Africaine. Le jour où toutes ces vérités seront rétablies à partir de ce moment là nous pourront réellement parler de réparations et la première des réparations consistera tout d’abord à nous rendre des comptes sur le virus du sida et ébola qu’il ont crée en laboratoire et inoculé aux populations Africaine pour exterminer la race noire en vue d’une reconquête de l’Afrique. Je ne peux comprendre qu’un peuple qui se dit civilisé ait autant de sang sur les mains, que ce peuple qui se dit humaniste comptabilise le plus haut taux de cadavres dans toute l’histoire de l’humanité, que ce même peuple qui donne des leçons de justice et de démocratie à la terre entière ait recours aux mensonges, à la duperie et à la falsification historique pour s’assurer une existence et asseoir les seules valeurs qu’il ne connaisse: le capitalisme et la domination impérialiste !

Les grandes inventions ont été faites par les noirs.

A Propos La Rédaction

Commentaire